Le massif de Luberon est connu pour être un haut lieu touristique en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le lieu séduit la clientèle étrangère avec son ensoleillement et ses villages perchés. A cela s’ajoutent les paysages variés et riches de cette zone préservées. Alors, comment vendre un bien dans le Luberon ?


Faire appel à une agence immobilière

L’agence immobilière Luberon  vous accompagne tout au long de votre projet de vente immobilier dans ce secteur. Elle se charge principalement des essentiels, de l’organisation des visites à la signature de contrat. De plus, son intervention ne se limite pas seulement dans la vente proprement dite du bien. L’agence peut prodiguer des conseils sur les travaux visant à apporter une plus-value à la maison.

Spécialiste de l’immobilier dans le Luberon, l’agence vous aidera à bien estimer le prix du bien à vendre. Bien qu’importante, cette étape est particulièrement difficile à cause de son caractère stratégique. Il faut posséder une bonne connaissance du marché de l’immobilier pour pouvoir donner une estimation d’un bien. De plus, c’est prouvé qu’une maison justement estimée se vend dans un délai raisonnable.

Travailler avec un expert immobilier c’est aussi profiter d’autres options intéressantes. Celui-ci peut en effet se charger de la réalisation et la publication de l’annonce. Il saura engager les actions nécessaires pour assurer la visibilité nécessaire. Afin de garantir l’impact de l’annonce, l’agence peut collaborer avec un photographe professionnel. Ce dernier saura réaliser des clichées qui mettent en valeur une maison à vendre dans le Luberon.

Réaliser des diagnostics immobiliers

Le vendeur devrait établir au préalable une série de diagnostics avant de pouvoir vendre un bien. La raison en est simple. Les futurs acquéreurs ont le droit de connaître l’état du bien. Ces diagnostics immobiliers permettent d’assurer une transaction immobilière en toute transparence. Leur réalisation constitue ainsi une étape incontournable pour vendre une maison dans le Luberon.

Il est donc primordial d’engager un diagnostiqueur à établir ces évaluations. La vente d’un bien risque de se compliquer sans un DPE (Diagnostic de performance énergétique). La loi prévoit également des contraintes pour certains diagnostics. Son concernés par celles-ci l’état de l’installation sanitaire et le constat de risque d’exposition au plomb. La vérification de présence de termites est également soumise à ces contraintes. Ces points doivent être ainsi bien vérifiés lors de la réalisation des diagnostics.

Sachez qu’en cas d’erreur de diagnostics, l’acheteur a le droit de demander des comptes au vendeur. Ce dernier pourra rejeter la responsabilité au professionnel qu’il a engagé à condition d’avoir vérifié l’assurance de celui-ci. La responsabilité du diagnostiqueur peut ainsi être engagée. A défaut, ce sera le vendeur du bien qui va endosser la responsabilité découlant d’un diagnostic erroné.

Soigner le bien à vendre dans le Luberon

Une maison remise au goût se vend dans un délai rapide. C’est la raison pour laquelle il faut soigner la décoration pour les visites. La première impression est très importante lors de la vente d’un bien. L’aménagement peut concerner aussi bien l’intérieur que l’extérieur de la maison.

Parfois, il s’avère utile de s’engager dans des travaux visant à améliorer le confort comme l’isolation. Dans ce cas, les interventions peuvent concerner la toiture, responsable d’une importante déperdition thermique. Les murs et les fenêtres peuvent faire aussi l’objet d’aménagement dans ce cadre. La rénovation du système de chauffage n’est pas obligatoire sauf si le votre n’est plus fonctionnel. Enfin pour l’extérieur, l’aménagement concerne le plus souvent l’allée et les jardins.

 



Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot wimpi ?

Fil RSS des commentaires de cet article