Le patrimoine architectural de Lima, datant du XXe siècle, soit de l’époque coloniale, comprend des biens culturels et naturels, lui valant un classement au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991.
Cela attire un nombre important de voyageurs, quoique leur arrêt soit plus ou moins technique, mais cela ne les empêche pas de visiter les 43 districts qui composent cette mégalopole, dont le quartier touristique de Miraflores. Les estivants iront d’abord au centre commercial Larcomar, situé sur l’Avenida Jose Larco, et juste en face de l’hôtel Marriott. Ils y recèleront la crème du divertissement, de la mode, de la culture et de la gastronomie.
Les gourmets se poseront dans l’un des restaurants qui donnent une vue privilégiée sur la mer. À quelques pas de Larcomar, les vacanciers se rapprocheront d’une compagnie qui leur louera des bicyclettes et leur proposera des tours à vélo agréables sur la promenade d’El Malecón. Les amateurs de sensations fortes ne se priveront pas d’un tour en parapente. Non seulement, ils planeront au-dessus de la côte et des plages, mais en même temps, ils auront une vue imprenable sur les alentours.

Barranco, un incontournable à Lima

Durant leurs vacances Pérou, les touristes feront un détour au quartier bohème de Barranco, uniquement pour le simple plaisir de regarder ses jolies maisons aux façades joliment colorées, ses galeries d’art et ses cafés romantiques. Pour ces raisons, Barranco est le lieu de prédilection des artistes, des amoureux, des étudiants et des férus de littérature, de poésie et de peinture.
En empruntant le passage Chabuca Granda, les visiteurs visionneront mieux les environs. Que peut-on dire de la vie nocturne de Barranco ? Eh bien, pour prendre un verre ou sortir en boîte, c’est le bon endroit ! Les couches tard auront le choix entre les bars, traditionnels ou modernes, pour boire le fameux « pisco sour ». C’est la boisson nationale du pays à base de pisco, de jus de citron vert, de sirop, de blanc d’œuf, de glaçons et de deux gouttes d’angoustura amer. Certains de ces bistrots sont très populaires auprès des noctambules. Il y a même une adresse qui comporte une salle accueillant des groupes de musique locaux, bien évidemment.


Explorer les environs de Lima


Au départ de Lima, les routards se rendront à vélo vers le site archéologique de Pachacámac, 30 km plus loin. La virée à bicyclette comprend des montées et des descentes, et dure environ 4 h. Certes, les bourlingueurs pourront effectuer ce circuit en solo, mais il leur est conseillé de s’adjoindre les services d’un guide. En effet, le site est grand, et les explications leur permettront d’avoir un aperçu de l’historique de ce site sacré qui dépasse les 1 000 ans d’âge. Il s’étend sur 460 ha et compte près de 50 structures architecturales faites de pierres et d’adobes, y compris des palais, des temples, des maisons des quipus et des pyramides tronquées, entre autres. Aujourd’hui, le site abrite un musée où des objets de différentes cultures (Inca, Wari, Ichma et Lima) sont exposés. On y distingue l’idole en bois qui représente le dieu Pachacámac qui, selon la mythologie inca, a été le « dieu du feu » et le « fils du soleil ».



Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot qxiu ?

Fil RSS des commentaires de cet article